Comment calculer le prix d’une location longue durée ?

La location longue durée ou LLD est une pratique qui offre d’énormes avantages, et beaucoup de personnes s’y intéressent de nos jours. Les offres sont de plus en plus abordables et il faut reconnaitre que dans certaines situations, ce choix reste la meilleure alternative. Ceci étant, il est important de savoir comment s’effectue le calcul du loyer d’une location longue durée. Dans cet article, nous proposons justement comment calculer le prix d’une location longue durée.

Les prérequis pour réussir ce calcul

Il existe des facteurs déterminants dont vous ne pouvez vous passer pour le calcul du prix d’une location de longue durée. Vous devez donc impérativement les connaitre et les intégrer dans le calcul. Ainsi, vous devez d’abord tenir compte du montant du premier loyer. Ensuite le calcul doit dépendre de la valeur de l’immobilisation. Et pour finir vous devez prendre en compte la valeur résiduelle du bien loué. N’oubliez pas de considérer les différents frais de financement.

A lire également : Quel SUV compact choisir en 2019 ?

Concernant la valeur de l’immobilisation, vous devez faire la somme du prix d’achat du bien loué et les différents frais accessoires liés à l’achat. Comme frais accessoires nous avons le montant de l’immatriculation et celui des formalités administratives.

Le premier loyer concerne le montant proposé par le concessionnaire. Les frais de financement tiennent juste compte du montant auquel le bien a été initialement financier. Il provient généralement d’un organisme financier. Comme son nom l’indique la valeur résiduelle correspond simplement à la valeur du bien à la fin du contrat de location longue durée. Notez que cette durée peut aller à plus de 36 mois.

Lire également : Quand on a un malus?

Procédez au calcul proprement dit

Si vous négligez un des pré-requis ci-dessus, vous risquez d’effectuer le calcul avec les mauvais montants.  Ou encore vous ne saurez quel montant et quel montant utilisé pour votre calcul. Tout cela vous conduira à déterminer un résultat erroné. Ne négligez donc pas les pré-requis.

En effet, le calcul en lui-même est très simple. De la valeur de l’immobilisation, vous devez soustraire la valeur résiduelle du bien. A ce montant doit être ajouté les autres montants. Mais n’oubliez pas de tenir compte des différentes réductions et du taux de financement. A la suite, le résultat obtenu doit être divisé par la durée du contrat de location. Le résultat finalement trouvé, sera donc le prix mensuel de la location longue durée.

Par ailleurs sachez qu’outre ce prix d’autres facteurs tels que les frais d’entretien, de gestion ou d’assurance peuvent entrer en ligne de compte. Vous pouvez éventuellement obtenir une prise en charge de la part de votre concessionnaire directement en négociant un contrat incluant ces différentes frais dans votre contrat.

Quelques astuces

N’hésitez pas à lancer des négociations pour une obtenir un prix de LLD moins élevé. Vous aurez ainsi de grandes réductions sur tous les montants entrants dans ce calcul. Aussi si vous passez par l’intermédiaire d’un loueur indépendant, il vous est possible de pouvoir payer un loyer mensuel très réduit. Si vous sentez que vous pouvez obtenir mieux sur le prix qu’il vous propose négociez directement la réduction.