Quel est le rôle du sommeil profond ?

Si vous vous posez cette question, c’est que vous souffrez certainement de trouble du sommeil et que vous avez besoin de l’analyser davantage pour savoir en quoi il est essentiel à votre santé. Nous vous expliquons comment les cycles sont constitués pour que vous compreniez mieux cette phase primordiale qu’est le sommeil profond.

Comment se déroule ma nuit ?

Il ne faut pas négliger le repos pendant la nuit, parce qu’il se passe plus de choses qu’il ne parait lorsque l’on dort. Le sommeil se divise en phases. Ces dernières participent à des cycles où notre organisme agit pour que l’on reste en bonne santé. 

A lire également : Comment se débarrasser du staphylocoque doré naturellement ?

La nuit contient 3 à 6 cycles environ chez l’adulte. La durée d’un cycle est de 90 minutes approximativement. Voici les différentes phases des cycles complets de sommeil :

  • L’endormissement : il est bref et doit durer de 5 à 20 minutes. Plus long, il est considéré comme un problème d’insomnie. Il marque le passage de la phase d’éveil à celle de sommeil. C’est le stade où l’on peut avoir des soubresauts ou l’impression de tomber dans le vide. La respiration ralenti et les muscles se relâchent.
  • Le sommeil lent léger : sa durée est la plus importante de la nuit. L’activité du cerveau est ralentie et on peut se réveiller facilement.
  • Le sommeil lent profond : l’activité du cerveau est très lente tandis que la respiration et le rythme cardiaque sont réguliers. On se réveille difficilement à ce stade.
  • Le sommeil paradoxal : il est ainsi qualifié, car on a à la fois l’impression de dormir (les muscles sont paralysés et on ne bouge pas) et d’être éveillé (l’activité cérébrale et les mouvements oculaires sont importants.) C’est à ce stade que l’on fait le plus de rêves imagés.

Si vous avez une sensation de fatigue en journée ou des problèmes d’humeur, vous souffrez certainement de trouble quand vous devez dormir profondément et nous vous expliquons pourquoi.

A découvrir également : Est-ce qu’un interne est médecin ?

Que se passe-t-il durant le sommeil profond ?

Souvent aussi appelée phase réparatrice, celle-ci contribue à ce que vous soyez en forme, en bonne santé et de bonne humeur.

Une phase essentielle pour le corps et le cerveau

C’est à ce moment des cycles que le métabolisme du glucose s’opère, c’est-à-dire que la production et le stockage de l’énergie du corps se fait. Il ne faut pas en négliger la qualité pour les enfants parce que c’est également à ce stade de la nuit que les hormones de croissance agissent et qu’ils grandissent. Enfin, les défenses immunitaires de l’organisme se renforcent.

Pour toutes ces raisons, il est important de consulter un médecin si vous pensez que votre cycle est mauvais. Un sommeil profond de qualité prévient l’apparition de maladies graves telles que le diabète de type 2 et l’obésité. 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le cerveau fait le plus gros de son travail durant la nuit et en particulier, pendant les phases profondes. Il entreprend lors de ces quelques heures de faire le ménage et de se nettoyer. En effet, le liquide cérébro-spinal évacue l’ensemble des déchets métaboliques que le cerveau a accumulés au cours de la journée.

La mémoire se développe et se consolide dans ce même temps. Deux parties principales,  l’hippocampe et le cortex, travaillent ensemble au tri et au stockage des souvenirs.

La durée du sommeil profond est-elle importante ?

Il faut savoir que tous les cycles ne sont pas forcément composés de toutes les phases et que le sommeil profond se situe essentiellement sur les deux premiers cycles et devient très court dès le troisième. 

Il faut faire en sorte que le début de sa nuit soit calme et non perturbée pour pouvoir bénéficier du sommeil réparateur souhaité.

Il faut que vous arriviez, pour être en bonne santé, à avoir une phase qui correspond de 15 % à 25 % de votre temps de sommeil. Cela est à peu près l’équivalent 2h de votre nuit. Il peut être plus facile de les préserver avant 2h du matin.