Quels sont les droits des seniors ?

Pensez-vous que vous perdez vos droits existentiels quand vous prenez de l’âge ? Erreur ! Même quand vous êtes seniors, il existe des droits qui vous sont propres.

Désirez-vous connaître ces différents droits qui vous concernent ? Voici des éléments de réponse qui vont vous aider.

A lire aussi : ENT 95 Val d'Oise : se connecter pour la première fois (guide explicatif)

Les droits des seniors : droit à un logement

Parmi les droits des seniors figure en premier lieu le droit au logement. Si vous êtes senior, c’est votre droit d’avoir un lieu où rester.

Cela suppose que vos progénitures ne doivent pas violer ce droit en vous expulsant de votre domicile en raison de votre âge avancé.

A découvrir également : Quand touche-t-on les aides de la CAF ?

Retenez tout de même que la reconduction d’un bail pour une personne dont l’âge excède 70 ans est formellement interdite.

La loi prévoit un encadrement concernant votre expulsion d’une maison si vous n’arrivez pas à payer vos loyers.

Dans un établissement de repos, vous avez le droit de jouir d’un contrat de bail de résidence principale. De plus, c’est votre droit de jouir de vos biens mobiliers et immobiliers quand vous êtes senior.

Les droits des seniors : droit aux ressources

La deuxième prérogative qu’incluent les droits des seniors est relative aux ressources. Cette règle juridique vous permet d’avoir une vie décente et noble. Il s’agit en effet du droit à la retraite avec tous les types de statuts qui l’accompagnent.

Si vous ne disposez pas de ressources nécessaires pour survivre, vous avez droit à certaines aides sociales. Par exemple, vous jouirez de la prestation d’aide au maintien à domicile qui vous sera versée sous la forme de services ménagers.

Elle peut constituer également une aide financière. Si vous perdiez votre autonomie, vous avez droit à l’allocation personnalisée d’autonomie versée à partir de 60 ans.

Quel que soit votre lieu de résidence (domicile ou établissement), vous avez les avantages de ce droit. Il y a l’allocation de solidarité qui vous est dédiée si vos ressources sont vraiment faibles.

Les droits des seniors : droit à la vie

Le droit à la vie est capital pour les seniors. Cela suppose que nul n’a le droit de vous arracher la vie en raison de votre âge avancé. On fait cas ici de l’euthanasie. Même en étant âgé et très malade, vous pouvez décider de votre style de vie.

Le droit à la vie implique par ricochet le droit aux soins médicaux. Dans ce dernier cas, vous avez votre mot à dire même quand il s’agira d’une intervention chirurgicale.

Le don de vos organes ou de votre moelle épinière à des fins curatives doit être fait si vous le désirez bien sûr. Retenez que vos droits politiques, civils, religieux… demeurent toujours inviolables quand bien même vous avez pris de l’âge.