Comment bien maîtriser le Kalimba pour les débutants ?

Le Kalimba, également connu sous le nom de calimba ou mbira, est un instrument réputé pour sa facilité de jeu. Même si vous n’avez aucune connaissance musicale préalable, il est tout à fait possible d’obtenir un son décent avec cet instrument. Toutefois, vous pouvez améliorer et perfectionner vos performances en suivant quelques bonnes astuces techniques. Alors comment apprendre efficacement à jouer du Kalimba ?

La meilleure approche entre doigts et ongles

Remarquez que jouer du Kalimba se fait de deux manières : avec les doigts ou les ongles. Mais comment choisir la meilleure approche ? Tout va donc dépendre du son que vous souhaitez produire.

A lire également : Comment faire pour prolonger son congé parental ?

En général, jouer du Kalimba avec les ongles permet d’obtenir un son plus net et délicat. Le bout des doigts est conseillé toutefois pour produire un son plus doux et plus rond.

Et si vous n’avez pas d’ongles longs, cela n’est pas un problème. Vous pouvez utiliser des ongles artificiels spécialement conçus pour jouer du Kalimba. Ils sont disponibles dans presque tous les magasins de musique ou même en ligne. Et si vous êtes passionnés par les sons, découvrez les nouvelles manières de voir le monde avec des instruments de musique exotique de tout genre.

A lire aussi : Prénom Lucas : origine, signification et popularité en détail

La délicatesse est la clé

Jouer de la Kalimba suppose une certaine délicatesse. Il est donc essentiel de ne pas appliquer trop de force. Une pression légère sur les touches est suffisante pour produire un son propre et agréable. Si vous êtes donc une personne un peu trop rigide, il est important de s’entraîner à la pratique de la délicatesse. Vous devez vous sentir entièrement détendu lorsque vous jouez au Kalimba.

La compréhension des notes et des accords

La plupart des Kalimbas sont accordés sur la note C, mais cela peut varier en fonction du modèle. Quelle que soit la note de départ de votre instrument, il est important de savoir que les notes consécutives ne suivent pas nécessairement une échelle ordonnée. Au lieu de cela, elles sont regroupées en accords.

Par exemple, vous pouvez jouer une touche suivie de celle à côté pour obtenir des accords tels que do-mi-sol-do, ré-fa-la-do, mi-sol-si-mi, et ainsi de suite. 

Le positionnement des mains sur l’instrument

Pour jouer du Kalimba, vous devez utiliser vos deux mains. Nous allons prendre un instrument accordé en gamme C, avec 17 touches. La main droite peut jouer les accords suivants :

  • Do majeur (C-E-G)
  • Mi mineur (E-G-B)

La main gauche quant à elle permet d’effectuer les accords suivants :

  • Ré mineur (D-F-A)
  • Fa majeur (F-A-C)

Vous pouvez également explorer différentes possibilités sonores pour jouir de vos propres créations.

Une expérimentation avec des vibrations

Sachez que le Kalimba peut vous livrer à des expériences de vibrations uniques. En effet, lorsque vous jouez une note, vous pouvez essayer de secouer légèrement l’instrument. Vous entendrez alors des vibrations uniques et fascinantes. Ces vibrations sont recherchées pour ajouter une dimension plus originale à votre jeu.

La pratique de ses chansons préférées

Le Kalimba a l’avantage d’être un instrument polyvalent où il est possible de jouer n’importe quelle chanson ou mélodie que vous aimez. Alors utilisez votre imagination ou pratiquez vos chansons préférées pour expérimenter toutes les possibilités offertes.