Devenir chauffeur poids lourd : formation et salaire

Métier qui attire beaucoup de personnes, le métier de chauffeur routier ou chauffeur poids lourd est un métier qui gagne à être connu. En étant chauffeur routier vous aurez pour rôle d’acheminer des marchandises à livrer. Le chauffeur poids lourd gère le transport des marchandises dans son camion et assure que les marchandises soient bien livrées.

Chauffeur poids lourd : les compétences requises

Un chauffeur poids lourd doit faire preuve d’une grande attention pendant son trajet. Il doit également faire preuve d’une grande concentration pour être vigilant vis-à-vis des dangers de la route. Étant donné que le chauffeur poids lourd passe la plus grande partie de son travail au volant de son poids lourd, il doit être en bonne condition physique. En effet, la conduite sur une longue durée contribue à fatiguer le corps. Il est aussi essentiel pour un chauffeur poids lourd d’avoir une bonne audition ainsi qu’une bonne vision. Un chauffeur routier doit également disposer de bonnes capacités relationnelles étant donné qu’il rencontrera de nombreuses personnes sur la route.

A lire en complément : Quel SUV compact choisir en 2019 ?

Chauffeur poids lourd : les missions

Le chauffeur poids lourd est chargé d’attributions diverses. En effet, il doit garantir que le chargement et le déchargement des marchandises se déroulent sans encombre. Il doit également se charger du transport des marchandises à bord de son poids lourd. Par ailleurs, un chauffeur routier doit observer les conditions de sécurité ainsi que les temps de pause. Il doit superviser les marchandises qu’il transporte et s’assurer de les livrer en respectant les délais fixés. Il se charge de faire signer les bons de livraison et s’occupe de la mise à jour des documents de bord ainsi que les papiers réglementaires.

Chauffeur poids lourd : salaire

Lorsqu’il est salarié, un chauffeur poids lourd peut recevoir dans les environs de 1 600 euros par mois en tant que débutant. Il s’agit d’un salaire de base auquel viennent s’ajouter des primes. Lorsqu’il est confirmé, un chauffeur poids lourd peut percevoir environ 3 000 euros mensuel. Un chauffeur routier travaillant à son compte dispose de la liberté de déterminer sa rétribution selon son chiffre d’affaires. Vers la fin de sa carrière, un chauffeur routier peut gagner jusqu’à 4 000 euros brut mensuel.

A lire aussi : Comment calculer le prix d'une location longue durée ?

Les formations pour devenir chauffeur poids lourd

Afin d’être habilitée à conduire un camion, une personne doit être en possession d’un permis C. Par ailleurs, afin de devenir chauffeur routier, il faut suivre une formation chauffeur poids lourd pour le renforcement des compétences. Il y a notamment la formation FIMO ou Formation initiale minimale obligatoire dont la durée est de 4 semaines. Il s’agit d’une formation chauffeur poids lourd obligatoire pour pouvoir conduire une voiture qui dépasse un PTAC de 3,5 tonnes. Les conditions à remplir pour profiter de cette formation sont les conditions d’âge minimum (21 ans) et la détention d’un permis C ou E.

En outre, il faut être titulaire d’un bac professionnel conducteur routier marchandises ou d’un CAP conducteur routier marchandises pour devenir chauffeur poids lourd. Pour pouvoir exercer le métier de chauffeur routier, il faut détenir un TP Conducteur du transport routier de marchandises sur tous véhicules ou un TP Conducteur du transport routier de marchandises sur porteurs. Ce sont des formations ouvertes aux personnes qui détiennent un permis B et qui sont âgées de 18 ans.

Chauffeur poids lourd : évolution de carrière

Lorsqu’il a exercé le métier de chauffeur poids lourd depuis un certain nombre d’années, le chauffeur poids lourd dispose de la possibilité de spécialisation dans un type de marchandise en particulier. Il dispose également de la possibilité de travailler à son compte. Un chauffeur poids lourd à son compte est en charge personnellement de trouver les marchandises qu’il souhaite livrer. En outre, un chauffeur de poids lourd peut aussi occuper d’autres postes dans le domaine du transport comme conducteur de bus ou de taxi. Il peut aussi envisager d’occuper des postes dans les services administratifs ou commerciaux.