Pourquoi je ne suis pas remboursé par ma mutuelle ?

Le rôle de la mutuelle est de couvrir en partie ou en totalité vos frais médicaux. Aujourd’hui, la quasi-totalité des remboursements de la mutuelle se font automatiquement. Cependant, il peut arriver que vous ne soyez pas remboursé. Si vous voulez savoir toutes les raisons pouvant expliquer cette situation, cet article saura vous renseigner.

La non activation de la télétransmission

En principe, la télétransmission doit être activée par les soins de votre mutuelle. Toutefois, il peut arriver que vous ne profitiez pas de ce système automatisé par manque de justificatifs. Par conséquent, vous ne pourrez pas obtenir de remboursements automatiques de la part de votre mutuelle. Cependant, vous constaterez que les remboursements de la sécurité sociale se poursuivent normalement.

A voir aussi : Booder : qui est sa femme ?

Vous devez alors garder votre calme, car il y a toujours une solution. C’est ainsi que pour remédier à la situation, il suffit de contacter votre conseiller. Ce dernier se chargera alors de vérifier l’état de votre compte client avec vous. Ensuite, vous devez transmettre votre attestation de carte vitale ou du régime obligatoire à la mutuelle.

Le problème de chevauchement après une souscription dans une nouvelle mutuelle

Lorsque vous venez de changer de mutuelle, il est n’est pas tout à fait exclu que vous rencontriez quelques difficultés. De ce fait, il peut arriver qu’il y ait rupture du remboursement automatique, ou que vos frais de santé soient bloqués.

A lire également : En quoi les mots fléchés sont-ils utiles ?

Pas question de vous affoler. Dans la plupart des cas, il s’agit juste de votre compte qui n’a pas été déconnecté auprès de votre ancienne mutuelle.

Vous devez comprendre qu’une seule mutuelle a la possibilité d’être connectée à la télétransmission. C’est sans doute la raison du blocage de vos remboursements.

Tout ce que vous avez à faire c’est de contacter votre ancienne mutuelle, afin qu’elle déconnecte ce service. C’est ainsi que la nouvelle mutuelle pourra l’activer et continuer vos remboursements en toute sérénité. Une fois que vous aurez contacté votre ancienne mutuelle, vous devrez observer un délai de 10 jours environ pour la confirmation. Ce n’est qu’après ces quelques jours que vous pourrez demander à votre nouvelle mutuelle d’enclencher la télétransmission.

Un déménagement récent

Vous l’ignorez peut-être mais lorsque vous déménagez ou changez de département, cela entraîne automatiquement une mutation de caisse primaire. Vous devez donc transmettre une attestation de votre carte vitale en cours de validité à votre mutuelle. Dans le cas contraire, cette dernière sera dans l’incapacité de rejoindre votre nouvelle caisse. Conséquence, votre remboursement automatique des frais de santé sera suspendu.

Pour apporter une solution à ce désagrément, il suffit de faire une mise à jour de votre carte vitale après le déménagement. Ensuite, vous devez la transmettre le plus vite possible à votre mutuelle, pour continuer à profiter des bienfaits de la télétransmission.

Le refus de la télétransmission par votre caisse primaire

Vous pouvez également voir vos frais de santé non remboursés parce que votre caisse primaire exige une mutuelle spécifique. Dans ce cas, si vous optez pour une autre mutuelle que celle recommandée, la connexion à la retransmission sera bloquée. Il vous sera alors impossible de profiter de votre complémentaire santé. Bien que cette pratique soit non justifiée, elle ne cesse de toucher de plus en plus d’adhérents.

Cependant, une solution existe. La première des choses est d’entrer en pourparlers avec votre caisse primaire. Lors de cet entretien, vous devez rappeler le fait que ce blocage de télétransmission n’est pas justifié. Malheureusement, cette solution porte rarement ses fruits. C’est alors que vous serez contraint de passer par l’ancienne méthode. Elle consiste à envoyer vos décomptes à votre mutuelle en fichier physique. Même si cela vous prendra plus de temps que la méthode automatisée, le plus important est que vous soyez remboursé.

Plusieurs autres hypothèses peuvent également justifier le non remboursement par votre mutuelle :

  • Les soins engagés dans un autre pays sans prise en charge préalable du régime obligatoire,
  • Les soins chirurgicaux ou médicaux à caractère esthétique, non justifiés par un accident garanti,
  • Les traitements ayant débuté durant la période de carence.

Enfin, si vous avez atteint le montant maximum remboursable par an, il est clair que la mutuelle arrêtera les remboursements. Par exemple, si le forfait maximum de la consultation optique est atteint, les consultations futures seront exclusivement à vos frais.