Comment passer le diplôme Deass ?

Lorsque vous pensez exercer dans l’un des métiers du social, il est nécessaire d’avoir un diplôme. Pour travailler en tant qu’assistant de service social ou éducateur par exemple, il faut être titulaire d’un diplôme d’État : le DEASS. Il se prépare généralement dans des écoles spécialisées qui sont agréées par le ministère en charge des affaires sociales. Les conditions d’accès ou encore la durée de la formation peuvent varier selon le métier. On vous dévoile toutes les informations utiles pour passer le diplôme Deass.

DEASS : ce qu’il faut savoir

Le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS) a pour but de former les travailleurs sociaux. Ces derniers pourront accompagner les personnes démunies et les aider dans la résolution de leurs différents problèmes. Il peut s’agir de problèmes liés au logement, à la scolarité, au travail, à la santé ou encore aux violences conjugales.

A lire également : C’est quoi une absence injustifiée?

Ainsi, le travailleur social aura pour mission d’aider ces personnes démunies pour l’essentiel de leurs démarches. Il crée en réalité le lien avec des organismes tels que la CAF et pôle emploi. La vision sur le long terme reste de rendre ces personnes autonomes et capables de s’en sortir plus facilement dans la société.

Le titulaire d’un DEASS acquiert durant sa formation de nombreuses compétences qui l’aident à remplir efficacement ces missions. Il maîtrise ainsi l’accueil, l’évaluation, l’orientation et l’accompagnement social. Il en est de même pour la médiation, la veille sociale et la conduite de projets.

A lire aussi : Comment réparer un tuyau qui suinte ?

Pour finir, l’apprentissage du travail en réseau vient s’ajouter à tout ceci pour le plus grand succès des différentes missions qu’un titulaire de DEASS aura à remplir durant sa carrière.

Comment intégrer une formation qui délivre un DEASS ?

Les établissements délivrant un DEASS exigent en général plusieurs conditions pour l’admission. Ceci est simplement dû à l’importance des métiers qui découlent de cette formation. Certaines qualités sont requises, et les avoir est un véritable atout pour les candidats. Pour travailler dans le social, les compétences et les diplômes ne suffisent pas réellement. Il faut en plus d’autres qualités personnelles qui seront utiles, une fois sur le terrain.

C’est un impératif des métiers sociaux qu’il ne faut en aucun cas négliger. En premier lieu, l’aspirant doit avoir de bonnes qualités relationnelles qui lui permettent d’échanger facilement avec les autres, et l’empathie. Aussi, il doit pouvoir se rendre disponible et savoir écouter chaque personne et les problèmes qui lui seront posés.

Sa capacité d’adaptation lui permettra de réagir de la meilleure manière face à chaque problème dans sa spécificité. De même, il est nécessaire de montrer un certain intérêt pour comprendre les problèmes humains, sociaux et économiques. Les assistants sociaux sont parfois confrontés à des situations particulièrement complexes qu’ils doivent pouvoir gérer efficacement.

À cet effet, avoir un bon équilibre personnel pour réussir face à des situations difficiles est une des nombreuses qualités qu’il faut nécessairement avoir. Plus encore, être capable de travailler seul ou en équipe avec autonomie et organisation, est essentiel pour intégrer un DEASS. Avant l’admission en DEASS, il faut d’abord déposer un dossier et passer un entretien.

Il est indispensable de s’inscrire à une formation préparant au DEASS. Certains diplômes sont aussi requis pour intégrer une école qui propose le DEASS. Il est donc préférable d’avoir un diplôme de niveau IV, un baccalauréat général, professionnel ou technique. Un diplôme de niveau III donne aussi accès à cette formation.

Les poursuites d’étude

Après un DEASS, vous avez la possibilité d’entrer sur le marché du travail. De nombreuses structures acceptent ce diplôme qui est nécessaire pour exercer un métier de l’assistance sociale. Parmi celles-ci, on retrouve l’état, les collectivités locales, les établissements scolaires, les organismes de protection sociale, etc.

Il est encore possible de poursuivre les études pour préparer des diplômes d’encadrement. Ainsi, vous pouvez obtenir :

  • le DE d’ingénierie sociale ;
  • le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement, ou de service d’intervention social ;
  • le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et la responsabilité d’unité d’intervention sociale.

Grâce au suivi d’une formation particulière, les titulaires du DEASS peuvent exercer diverses autres fonctions. Il peut s’agir de fonctions comme : médiateur familial, délégué à la tutelle, conseillé conjugal et familial.