La SYLAé ASP : le compte employeur, c’est quoi ?

La création d’un compte employeur SYLAé permet de faciliter la totalité des démarches administratives en ce qui concerne les contrats aidés. Cette solution pratique et peu coûteuse, aide aussi à gérer sans failles les recrutements. De même, elle permet d’effectuer des états de présence bien détaillés, ce qui facilite les démarches auprès de l’administration. Il suffit de s’inscrire sur la plateforme en ligne en quelques clics pour pouvoir profiter de ces avantages sur le long terme.

Un compte employeur SYLAé accessible à une certaine catégorie de travailleurs

Le « SYLAé ASP » est un outil pratique et intuitif qui permet aux employeurs de mieux gérer les contrats aidés et tout ce qui s’y rapporte. Mis en place et développé par l’ASP en 2009, ce portail en ligne est un atout de taille pour ceux qui tiennent les rênes d’une entreprise ou d’une enseigne. Pour pouvoir l’utiliser en toute sérénité, il est conseillé de créer en premier lieu un compte employeur SYLAé.

A découvrir également : Moto Z4 Play : pourrait ajouter à la mode des 48 mégapixels et du capteur d'empreintes digitales sur l'écran

La plateforme en ligne est accessible aux employeurs ayant signé cinq types de contrats. Il s’agit, entre autres, du :

  • contrat unique d’insertion (CUI) ;
  • contrat EAV (Emploi d’avenir) ;
  • contrat AEJ (Aide à l’embauche des jeunes).

Les employeurs qui bénéficient de l’AMEETH peuvent aussi ouvrir un compte employeur SYLAé pour pouvoir mieux gérer leurs sociétés.

A découvrir également : Comment se rendre à l'Ofpra ?

L’ouverture d’un compte standard donne accès aux fonctionnalités de base comme le remplissage des informations à distance. Toutefois, le compte prémium ouvre un horizon infini de possibilités.

Les avantages de ce système sur le long terme

Le portail en ligne SYLAé a été salué par les critiques, car il offre des avantages non négligeables pour les employeurs qui l’utilisent au quotidien. Ouvrir un compte employeur SYLAé permet ainsi de gagner beaucoup de temps dans la gestion d’une entreprise. Ce processus en ligne réduit considérablement la paperasse liée aux différentes démarches administratives.

Par ailleurs, ce site en ligne accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, est non seulement sécurisé, mais aussi très fiable en ce qui concerne les opérations délicates. Des exonérations, des réductions, des subventions financières et d’autres avantages sont également accordés à l’employeur qui l’utilise pour gérer ses contrats aidés.

Face aux inquiétudes actuelles en ce qui concerne l’avenir de la planète et le réchauffement climatique, la création d’un compte employeur SYLAé peut être une solution viable sur le long terme.

La célèbre plateforme en ligne permet de numériser tous les documents (les états de présence des salariés, les coordonnées bancaires) demandés lors d’une procédure classique. Elle applique ainsi une politique de « Zéro papier » et protège l’environnement par un effet de ricochet. Un vrai allié pour la planète !

Comment y accéder de manière simple ?

SYLAé ASP

Il est possible d’accéder au portail SYLAé de manière simple en suivant un lien internet accessible à tous. Il renvoie directement sur la plateforme en ligne.

Pourquoi ne pas profiter de votre visite sur cet espace virtuel intuitif pour créer un compte employeur SYLAé ? Pour y arriver sans problème, vous devez d’abord renseigner votre numéro SIRET et le code d’inscription qui vous a été attribué au préalable. Il peut être transmis à l’employeur par courrier ou courriel de l’ASP ou par un prescripteur.

Par ailleurs, vous pouvez vous servir de la fonction « Demander mon code d’inscription » si vous ne disposez pas encore de cette importante donnée. En général, le lien s’affiche tout en bas de la première page relative à la création d’un espace personnel en ligne.

Après la création du compte employeur SYLAé, vous devez procéder au renseignement des données des salariés avec lesquels vous avez signé des contrats aidés. Cette étape est d’une importance capitale, car elle permet de clôturer les démarches en toute légalité.

Vous devrez ainsi fournir des renseignements précis comme l’identité du salarié (son nom et son prénom), le montant du salaire que vous lui versez mensuellement ou encore le motif de rupture du contrat s’il ne travaille plus pour vous. Ces informations doivent être exactes et précises pour éviter les surprises désagréables.